La mascarade 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La mascarade 2009

Message  Admin le Mer 21 Avr - 21:50

Grasse Le Plan en fête a retrouvé le Carnaval des boufetaïres.
Publié le dimanche 08 mars 2009 à 01H00 dans Nicematin.com

L'absence de carnaval l'an dernier n'a pas eu d'incidence sur le succès de celui qui s'est déroulé hier au Plan, semant un très joyeux désordre.

À l'origine de ce déplacement, le mécontentement des commerçants de Grasse. Ils se plaignaient du chahut mis par les participants à un événement dont le charivari, activé à grands jets de farine, est justement la raison d'être...

Il n'en fallait pas plus pour l'association locale Leï Basso Luserno, qui organise les festivités, pour ramener le corso dans son hameau natal, qui l'accueillait, il y a encore cinq ans.

Caramentran jugé et brûlé

Hier, Caramentran a été officiellement jugé coupable de tous les maux de la terre, puis brûlé vif comme le prévoit la coutume.

Autre symbole de cet événement provençal, symbole du renouveau printanier, la présence de groupes venus du Var, des Alpes-Maritimes et même du Périgord.

Surnommés boufétaïres ou soufflaculs selon leur région de provenance, ils perpétuent la tradition.

Vêtus de blanc, en bonnet, chemise de nuit et caleçons, ils utilisent habituellement un soufflet pour propulser de la farine dans le derrière de ceux qui les précèdent.

Or, au grand dam des organisateurs, la farine a été interdite, car jugée salissante, bien que remplaçant la suie, également utilisée.

Ils ont donc utilisé des confettis, et accompli leur danse à « péd cauquet » en boitant en file.

Cette danse des « boufets » est un rite de fertilité dans laquelle le soufflet a pour mission d'insuffler des forces nouvelles à la nature endormie.

Accompagnés des tambourins et des galoubets, ils ont conquis le Plan dont ils ont fait le tour.

Les commerçants, qui se disent ravis d'avoir pris la suite de leurs confrères de Grasse, ont offert des collations aux participants.

« Le Plan redevient un village vivant. Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait autant de monde » explique Noëlle, employée chez Peugeot tout en servant à manger à boire.

Ils étaient environ 150 à défiler dans les rues, enfants et grands.

Quant au centre-ville, pas le moindre désordre : hier, il était aussi calme que d'habitude...

tom mollaret


Les boufétaïres ou soufflaculs selon leur région de provenance, perpétuent la tradition.
Vêtus de blanc, en bonnet, chemise de nuit et caleçons, ils utilisent habituellement un soufflet pour propulser de la farine.
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 469
Date d'inscription : 14/04/2010

http://espritsoufflaculs.cultureforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum