Tradition de Carnaval à Grasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tradition de Carnaval à Grasse

Message  Admin le Mar 20 Avr - 19:35

Les bombances de Carnaval, avec les aliments flatulents qu'on y introduisait, assuraient le contrôle des souffles naturels, souffles à l'image des âmes errantes des morts qui rôdaient dans les vents en cette période de l'année. C'est donc à l'intérieur de ce mécanisme symbolique qu'on doit situer la danse des soufflets qu'on exécutait jadis en Provence. Voici ce qu'en disaient les joyeux danseurs dans un de leurs couplets : " Se, pèr hasard, lou bouffet pou vous plaire - Poudes approucha de tout caire - Poudes veni souvent - Vous dounaren de vent - Plus dous que lou mistrau - Que fai serra lou trauc ! (Si par hasard, le soufflet peut vous plaire - Vous pouvez approcher de tous côtés - Vous pouvez venir souvent - Nous vous donnerons du vent, Plus doux que le mistral - Qui fait fendre les troncs d'arbre !) Chaque danseur soufflant avec un gros soufflet plein de farine au derrière de celui qui le précédait libérait les âmes des morts qu'il portait en lui ; tel est le symbolisme de la danse des soufflets !
Grasse retrouve l'ambiance du Carnaval d'autrefois, pas de gigantisme, pas de mercantilisme, juste de la joie, de la dérision de l'ambiance "bon enfant". Travestis traditionnels seulement. Pas de zorro, fées, etc du commerce, mais des sorcières vêtues de haillons,des arlequins, polichinelles, pétassou(personnage vêtu de morceau de chiffons), ivrognes, juges, bourreaux pour respecter la tradition provençale. Autrefois, point de confettis, mais de la farine. Pendant la période de Carnaval les tabous, les hiérarchies sont transgressées, les ordres confondus...C'est le règlement de compte collectif qui oppose été et hiver, gras et maigre, riche et pauvre, marié et non marié. C'est l'exorcisme contre les intempéries, les maladies et les catastrophes.
Il ne fera pas bon être vêtu de noir ce jour là, la farine sera soufflée à tous les vents...et c'est le temps des ganses et oreillettes, légère gourmandise de tradition (recette au bas de la page de février)
Samedi 1er mars 2003 à 15 h 30 dans la vieille ville : rue droite, rue amiral de Grasse, place de la Foux, Bd du Jeu de Ballon. à 16h30 Carnaval sera accusé de tous les maux du monde, jugé par son peuple et condamné. Un adieu lui sera fait dans la folie des farandoles et il sera brûlé. Animé par lei Baïsso luserno du Plan de Grasse
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 469
Date d'inscription : 14/04/2010

http://espritsoufflaculs.cultureforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum