Historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Historique

Message  Admin le Jeu 29 Avr - 11:34

Source:
http://cessenon.centerblog.net/581098-La-bufatiere

Une bufatiera à Barre près de Murat s/ Vèbre

C’est une danse traditionnelle de l’espace occitan. A l’origine ce sont les hommes qui la dansent. Ils sont vêtus d’une chemise de nuit, éventuellement coiffés d’un bonnet de nuit et munis d’un soufflet (lo bufet). Ils forment une ronde ou une farandole, chacun soufflant avec son instrument dans l’arrière-train de celui qui est devant. Les paroles, répétitives, ne sont pas très compliquées : on y entend notamment « E bufa ie al trauc que n'a ben de besonh » (Et souffle lui au trou qu’il en a bien besoin).
Il y a des variantes. Les danseurs peuvent se noircir la figure, envoyer de la farine, voire de la cendre avec leurs soufflets.
D’où vient cette danse ? De la nuit des temps sans doute. Une légende prétend que l’annonce d’une victoire des armées du Roi de France avait réveillé les habitants d’un village, qu’ils s’étaient levés en chemise de nuit et pour exprimer leur joie avaient dansé dans cette tenue, dispersant les cendres dont ils avaient rempli leurs soufflets. Une autre version affirme que l’objectif de la danse des soufflets était de chasser les démons.
Il y a également une variante pas trop éloignée, la danse du feu au fesses. Chacun des participants est équipé d’une bougie et essaie d’enflammer le papier de celui qui, devant lui, l’a suspendu à son derrière. Là c’est en espagnol et les paroles sont « ¡ Y yo te lo encenderé el tío de papel ! » (et moi je te l’allumerai ton papier !) Il me semble l’avoir vu exécuter à Cessenon, à la Libération, sur la place du village.
En Provence l’air de la danse des soufflets est assez différent de celui que nous connaissons par ici, les paroles aussi, plutôt grivoises. En voici un extrait écrites dans la graphie provençale :

Sian uno bando de bravo jouventuro
Avèn un grand fue que nous brulo
Se sian imagina pèr se lou fa passa
De prendre dei boufet au cuou se fa boufa
Au cuou se fa boufa au cuou se fa boufa


Ainsi que sa traduction :

Nous sommes une troupe de joyeux jouvenceaux
Nous avons un grand feu qui nous brûle
Nous avons imaginé pour se le faire passer
De prendre des soufflets et se souffler au cul
Et se souffler au cul et se souffler au cul.
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 469
Date d'inscription : 14/04/2010

http://espritsoufflaculs.cultureforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum