La chanson des Soufflaculs de Saint Gervasy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La chanson des Soufflaculs de Saint Gervasy

Message  Admin le Mer 28 Avr - 13:46

Document réalisé grâce aux renseignements de l'association
" La Souleîado de Margarido ".

( Version provençale )

LI BOUFET

Sian uno bando de gaio jouventuro,
Qu'avèn un grand fiô que nous brulo,
Se sian imagina,
Pèr se lou fa passa,
De prene uni boufet
Au quièu se fa boufa!

Refrain :
Se li boufet soun rout
Li faren adoubat,
Se n'avèn ges d'argent,
Pagaren l'an que vèn!

Noun cresès pas, que siguen d'amoulaire,
Noun ! sian renouma pèr boufaire !
Qu’vôu se fa boufa
A qu'a de s'avança,
Lou canoun es tanca,
Lou jo vai coumença! (3 fois)

Es un ôutis coumposa de dos pèço,
Que pèr lou mena ,fau d'adrèisso !
Es sustout lou canoun,
Qu 'a lou mai de renoum,
Tastas-lou qu'uno fes,
Voudrias tout lou boufet! (3 fois)

Aquèu bon èr que souvènt li filheto;
S'en van respira sus l'erbeto,
Es pas, bèn que charmant,
De la proumiero man
E mai que d'uno fes,
Sorte d'un vièi boufet! (3 fois)

Aprouchas-vous, amablo damisello,
Venès ranima noste zèlo,
Poudès veni souvènt,
Vous dounaren de vènt
Mai dous que lou mistrau,
Que fai sarra lou trau! (3 fois).

( Version française )


LES SOUFFLETS.

Nous sommes une bande de brave jeunesse,
Au cul nous avons un grand feu qui brûle,
On s’est imaginé,
Pour se le faire passer,
De prendre des soufflets,
Au cul de se souffler !

Refrain:
Si les soufflets sont abîmés,
On les fera réparer,
Si on n’a plus d’argent,
On payera l’année prochaine !

Ne croyez pas que nous sommes vantards,
Non ! Nous sommes souffleurs renommés !
Qui veut se faire souffler,
N’a qu’à s’avancer,
Le canon est planté
Le jeu peut commencer !

C'est un outil composé de deux pièces,
Pour le mener, il faut de l’adresse !
C’est surtout le canon,
Qui a le plus de renom,
Goûtez-y qu'une fois,
Vous voudriez le soufflet tout entier !( 3 fois)

Ce bon air que souvent les fillettes,
S'en vont respirer sur l’herbette,
N'est pas, quoique charmant,
De la première main,
Et plus que d'une fois
Il sort d'un vieux soufflet (3 fois)

Approchez-vous aimables demoiselles,
Venez ranimer notre zèle,
Vous pouvez venir souvent,
On vous donnera du vent,
Plus doux que le mistral,
Qui fait serrer le trou ! (3 fois)



Les " Boufet " sont toujours une occasion d'inventer des couplets. En voici un, en réponse féminine :

Mas s'es verai qu'aquéu grand fio vous brulo,
Poudèn vous pourta nosto ajudo,
Es pèr vous soulaja,
Qu'anan vous arrousa,
Em'acô veirés bèn,

Que sentirés pus rèn ! Mais s'il est vrai que ce grand feu vous brûle,
On peut vous aider,
C'est pour vous soulager,
Qu'on va vous arroser,
Après vous verrez bien,
Que l'on ne sent plus rien !
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 469
Date d'inscription : 14/04/2010

http://espritsoufflaculs.cultureforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum